Remboursement Dentaire, Pour Qui Et Pourquoi ?

Remboursement Dentaire

Une surcomplémentaire, comme son nom l’indique sert à faire augmenter le remboursement effectué par première mutuelle santé déjà souscrite.  Vous avez déjà peut être entendu parler d’elle sous le nom de complémentaire de 3ème niveau. Elle est parfois désignée comme ça parce qu’  on peut prendre en compte que le premier niveau de remboursement est assuré par l’Assurance Maladie.

C’est, depuis 1945, obligatoire pour tous, enfants et adultes, par contre elle ne prend en charge qu’un certain pourcentage des frais de santé et prend en charge  plus ou moins bien selon les types de dépenses de santé envisagés (optique, dentaire, maternité) … 

Le  second niveau signale la mutuelle  aussi dite complémentaire santé  ou assurance santé. Cela peut être mutuelle pour le remboursement normal ou pour le remboursement dentaire, optique, etc. Elle n’est pas obligatoire en France toutefois elle est très recommandée si l’on ne souhaite pas finir ruiné au premier souci de santé. Ainsi, plus de 9 français sur 10 en ont une.

Elle fonctionne sur une base mutualiste et solidaire afin de complémenter la prise en charge de l’assurance maladie. Elle peut être de deux types, indivisuelle (que l’assuré choisit librement, pour lui seul ou éventuellement toute sa famille)  ou d’entreprise. Dans ce dernier cas  c’est la société qui choisit une mutuelle santé  à ses collaborateurs et en paye une partie des mensualités.

Depuis quelques années,  lorsque les forfaits imposés par une mutuelle santé ne conviennent pas à un adhérent, il a la possibilité de prendre une surcomplémentaire mutuelle qui prendra en charge les coûts qui ne sont ni remboursés par l’Assurance Maladie ni par la complémentaire de base. Elle est particulièrement utile concernant le remboursement dentaire. Ainsi que la surmutuelle est pensée comme un troisième niveau en termes de prise en charge des coûts de santé. On pourrait alors prendre l’exemple d’ une pyramide dont la base serait formée de  la Sécurité Sociale, le corps de la complémentaire facultative puis le haut la surcomplémentaire.

La surcomplémentaire santé n’est pas bonne à prendre pour tous les cas. En effet si vous êtes titulaire d’un  contrat personnel, et qu’il ne vous satisfait pas, mieux vaut le résilier et en chercher un plus adapté au lieu de prendre un contrat supplémentaire de type surcomplémentaire. En revanche, si vous êtes employé dans une entreprise qui vous fournit une mutuelle de groupe obligatoire et que cette dernière ne couvre que peu de dépenses pour vous, il est possible de adhérer à une surcomplémentaire dans le but de compléter et d’augmenter vos remboursements.

C’est évidemment dans ce cas que faire appel  à ce genre de surmutuelle est le plus judicieux. Vous pouvez choisir un contrat général qui augmentera significativement vos remboursements ou alors accentuer la prise en charge pour un problème de santé en particulier  par exemple les dents, l’optique, l’ostéopathie ou les frais d’hospitalisation.

Que vous vouliez une mutuelle ou une surcomplémentaire, la meilleure façon de dénicher  une offre adaptée en termes de prise en charge et de prix, est de faire des comparaisons en utilisant un comparateur gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilement vers le haut